Rencontre avec Rap Genius France

C’est un jour pour parler de Rap Genius…

Ce mot que l’on n’arrive pas à saisir quand la chanson passe à la radio, cette référence qui nous est inconnue, cette punchline qui nous échappe. Le quotidien du fan de rap est parfois difficile. Pour remédier à ce problème, ne cherchez plus, venez sur Rap Genius. Vous y trouverez des lyrics en pagaille, de quoi vous faire comprendre ces petites subtilités qui vous avaient échappé lors de la première écoute. Mais Rap Genius, c’est aussi des interviews (celle de Nemir récemment à lire ici), des articles (la chronique « Le rap pour les Nuls » est un petit bijou) et travaux en tous genres. Pour comprendre un peu mieux le fonctionnement du site, ses objectifs et ses projets, mais aussi pour parler un peu de rap, C’est un jour pour a rencontré un jeune « Genius Editeur » comme on l’appelle dans le métier, Joël Odi (voir ses explications de chansons ici).

« On veut simplement qu’un style musical soit compris par le tout-venant, le gars qui n’écoute pas forcément mais qui voudrait comprendre l’univers artistique de la personne »

Capture-d’écran-2012-06-24-à-02.22.14

CUJP: Pour commencer, et comme d’habitude, aujourd’hui pour toi, c’est un jour pour quoi ?
Aujourd’hui, c’est un jour pour me reposer, après un examen de psychologie politique (oui, un Genius fait aussi des études à côté !). Je vais donc me poser, écouter de la musique et mater des épisodes de Dragon Ball Z, je suis fan ! (à l’instar du rappeur Youssoupha, comme on le voit ici)

CUJP: Pour les novices, peux-tu nous expliquer rapidement ce qu’est Rap Genius, et notamment comment fonctionne Rap Genius France ?

Rap Genius France fait partie de Rap Genius, basé aux Etats Unis. Néanmoins le site est international puisqu’il existe (entre autres) un Rap Genius Brésil, Rap Genius Allemagne, et j’en passe. C’est un site de lyrics pas comme les autres : en plus de pouvoir y trouver les paroles de chansons qu’on aime, on peut y trouver des explications de beaucoup de textes, dans pas mal de styles de musiques différents. On essaie de faire en sorte que la personne qui n’écoute pas forcément un style de musique particulier ou un artiste précis puisse comprendre l’état d’esprit, les jargons, et les punchlines des morceaux qu’il vient consulter sur le site.

CUJP: Quel est ton rôle au sein de Rap Genius France ? Comment en es-tu arrivé là ?

Je suis Genius Editeur. Mon rôle est notamment de mettre des morceaux sur le site, d’expliquer les lyrics et de modérer les explains que les « non Genius » mettent sur le site. Il faut savoir que tout le monde peut expliquer les lyrics sur le site, à condition d’y ouvrir un compte. Notre boulot est donc aussi de retravailler, modérer, refuser, accepter les explains.
Je voulais le souligner car je sais que beaucoup critiquent parfois le faible niveau de certaines explains. Ce n’est pas toujours les modérateurs ou les éditeurs qui expliquent les phases.
Pour devenir Genius, il faut que le site vous contacte et vous propose d’intégrer l’équipe. On m’a donc envoyé un mail en me proposant d’intégrer Rap Genius France. Cela faisait un moment que je passais mon temps à expliquer pas mal de textes, j’adore le concept du site. J’ai donc accepté.

730751_568406593188897_541145436_n

Joel Odi, Genius Editeur

CUJP: Beaucoup sont pour la libre interprétation de l’art et refusent de recourir aux explications de textes, pour toi, pourquoi est-il important d’expliquer le rap ?

Oui, plusieurs personnes m’ont déjà fait la remarque. Je pense que ce raisonnement n’est pas faux.Au cours de mes études en psychologie, nos professeurs nous conseillent de toujours voir une situation sous différents angles, différents points de vue.

Moi je me mets dans la peau du jeune de 14-15 ans qui découvre le rap ou même du mec de 30 ans qui écoute une chanson à la radio. Disons que ce sont des personnes qui découvrent un nouveau style ou un nouvel artiste. Est-ce qu’ils ne kifferaient pas pouvoir aller voir non seulement les paroles de leurs chansons préférées mais également les explications pour entrer dans l’univers du (des) morceau(x) en questions ?

Je ne pense pas qu’on ait la prétention de dire qu’on explique ce que les artistes ont dans la tête. On veut simplement qu’un style musical soit compris par le tout-venant, le gars qui n’écoute pas forcément mais qui voudrait comprendre l’univers artistique de la personne qu’il découvre.
J’aimerais également souligner qu’on met souvent des expressions comme « il est possible que » ou « on pourrait penser que » avant d’expliquer une phrase. On laisse toujours une ombre de doute, vu qu’on n’est pas dans la tête des artistes !

CUJP: On parle souvent de Rap Genius comme le « Wikipédia du Hip-hop ». Cependant, on trouve un peu de tout et de n’importe quoi sur Wikipédia, du fait que n’importe qui peut écrire dedans. Y a-t-il une sélection de faite pour intégrer la communauté Rap Genius ? (voir le à propos)

Oui, évidemment ! Comme je l’ai expliqué plus haut, ce n’est pas n’importe qui qui intègre l’équipe (nous ne sommes d’ailleurs qu’une trentaine pour la France). Nous avons un dossier dans lequel on note quand tel ou tel mec fait des bonnes explains. Un peu comme des visionneurs dans les clubs de foot. Ensuite Il faut l’approbation de plusieurs Genius, le suivre pendant un certain temps avant de lui demander s’il est motivé pour intégrer le crew.

Il faut savoir que sur Wikipédia, il y a des modérateurs qui vérifient les sources et la véracité de ce qu’il y a sur le site. Et ça, je pense qu’il y a peu de gens qui sont au courant. J’ai moi-même déjà essayé de mettre un article sur Wikipédia et je me le suis vu supprimé car pas assez de sources fiables. Je pense que Wikipédia est un bon site, maintenant personne n’est parfait.

Sur Rap Genius, c’est pareil. On essaie de « filtrer » les explains pertinentes mais on ne peut pas être partout, vérifier chaque ligne de tous les morceaux du site. On reste des êtres humains, on a le droit à l’erreur.
Malgré les critiques (souvent non fondées), je pense que Rap Genius est un très bon site et les mecs qui bossent derrière essaient de faire le maximum. Il suffit d’aller voir certaines explications détaillées pour se rendre compte que c’est du sérieux.

CUJP: Quels sont les rappeurs (français et autres) les plus importants pour toi ?

Je pense qu’aujourd’hui, les rappeurs français importants sont ceux qui font toujours parler d’eux et qui proposent sans cesse de nouveaux délires ou des featuring inédits. En ce moment je n’écoute pas beaucoup de rap français, mais je peux prendre l’exemple de Booba ou de Kery James. Ou la Sexion d’Assaut, aussi. C’est grâce à des mecs comme ça que le rap en France élargit son public, continue à vendre et à tenir ses auditeurs en haleine.

Je vis en Belgique mais je t’avoue que je n’écoute pas beaucoup de rap belge, qui est selon moi très pauvre au niveau musical, au niveau de la productivité. Mais quand j’y regarde de plus près, je peux te citer Gandhi, Romano ou Shay (qui a fait le morceau Cruella D’Enfer feat. Booba). Y a Scylla aussi, il était sur le remix de Dernier MC Part.1 de Kery James. (voir sa fiche artiste ici)

Je ne connais pas le rap US de A à Z mais je dirais qu’en ce moment tu as des mecs comme Kanye West, Lil Wayne, Rick Ross qui donnent du gros son. Il y a aussi DJ Khaled que beaucoup critiquent. Pour moi le mec réussi des coups de maître, il arrive à réunir tous les rappeurs du moment sur un seul CD. C’est un C.E.O qui s’occupe principalement de réunir des artistes, je pense qu’il donne également la marche à suivre pour que les morceaux deviennent des tubes. En soi il ne pose pas, mais des mecs comme ça a n’existe pas en France.

DJ-Khaled

DJ Khaled, DJ & producteur américain.

Ce sont des businessmen qui ont des attachés de presse, des mecs compétents autour d’eux. Ils deviennent importants quand ils le décident, c’est comme ça que je conçois la chose. En France, j’ai l’impression que l’argent dans la musique est tabou, comme s’ils vendaient leur CDs gratuitement. S’ils assumaient que la musique est aussi un business, le niveau monterait d’un cran.

CUJP: Et en dehors du rap ? Qu’écoutes-tu ?

J’écoute beaucoup Ellie Goulding, une artiste britannique qui fait de la pop/rock. J’assume entièrement (rires). Avant j’étais fermé uniquement sur le rap mais je pense que quand on aime la musique, on est capable d’écouter n’importe quel style musical. Pour moi c’est aussi une façon de me renouveler, de découvrir de nouveaux délires.

J’écoute aussi The Weeknd. Je l’ai découvert sur le CD de Drake (le morceau Crew Love). Je ne sais pas si on peut appeler ça du rap, je ne pense pas. En tout cas je le trouve très fort.

CUJP: Le rap, au départ, signifie « Rythm And Poetry », penses-tu qu’il s’agit d’une forme de poésie moderne ?

Bien sûr ! Il y a des rappeurs français qui sont vraiment forts en termes d’écriture ! Je peux te citer des rappeurs comme Seth Gueko qui ne sont pas forcément grand public mais qui, quand tu écoutes de plus près, ont des phases de folie. Ce n’est pas un hasard si des artistes comme Booba sont cités dans la Nouvelle Revue Française. (voir sa fiche artiste ici)
Inutile de te citer des Despo Rutti ou des Nessbeal, qui sont des artistes très « ghettos » mais qui ont des lyrics d’un niveau très élevé.
Cette manière de déclencher des images mentales chez l’auditeur, de faire travailler son imagination juste par les mots, ce n’est pas donné à tout le monde. Dans ma manière de voir les choses, il y a plus de « poètes » dans le rap que dans la variété ou dans la pop, qui eux sont plus tournés vers des lyrics grand public.

CUJP: Comment expliques-tu que la société française (et européenne) ait encore autant de mal à accepter cette culture, et la réduise souvent à une sous culture de la violence et du bling bling ? (Alors que les plus grandes stars américaines sont bien souvent issues du monde du hip-hop, cf. Kanye West, Jay-Z …)

Il faut comprendre qu’aux Etats Unis, à partir du moment où tu rapportes de l’argent, on s’en fout de ta couleur. A partir du moment où tu as un talent à revendre, un nouveau concept à développer, on se fout que tu sois asiatique, noir ou arabe. Le Président des Etats Unis n’a pas le temps pour combattre la culture hip hop, tout simplement parce- qu’elle est populaire. Elle plaît à tout le monde, rapporte de l’argent. En France, on dirait que le seul souci de l’état et des mecs haut-placés est de réduire la culture hip hop à néant et de l’associé au grand banditisme et à la violence. Pourtant le rap vend, rempli des salles de concert. Tout le monde écoute du rap, que ce soit le jeune bourgeois ; le père de famille ; l’étudiant en économie. Le rap n’a pas de frontière.
Ce sont les politiques qui ont un problème avec le rap et qui s’inventent des combats.

CUJP:  Selon toi, quels sont les médias français et internationaux (journaux, chaines de TV, radios, sites internet) qui sont le plus fidèles au rap, qui en rendent mieux compte ?

Je pense que le média le plus fidèle est le bouche à oreille ; les forums ; le partage entre potes. Ce ne sont pas les médias ou internet qui m’ont fait découvrir le BON rap, c’est mon entourage. Après, internet te sert à te tenir au courant, télécharger, regarder les clips ou les dates de concert. Mais si tu veux être fidèle à ce qui se fait dans le rap, je pense qu’il n’y a rien de tel que le partage entre potes, aller sur les forums un peu « underground » pour se tenir au courant des bons morceaux.

CUJP : En ce début d’année 2013, peux-tu nous dire quels sont les évènements hip hop (sorties d’albums, EP, concerts…) qui t’ont le plus marqué en 2012 ?

J’ai tendance à être en retard dans les sorties, parfois je découvre des CDs sortis deux ans auparavant. Mais certaines sorties ont tout de même attiré mon attention, notamment Dreams & Nightmares de Meek Mill. Le CD est énorme, je trouve qu’il a fait un projet très sérieux et très abouti.
Le CD Les Is More de Ryan Leslie m’a aussi bluffé. Il a son propre style musical auquel j’adhère totalement.
Niveau concert je n’ai rien fait en 2012. J’espère me rattraper cette année.

img-1349529213-fe6fa7c6ac571ddabb0e97d5af909337

Meek Mill, Dreams & Nightmares (2012)

CUJP:  Et les évènements hip hop que tu attends avec impatience en 2013 ?

J’attends l’album de Green Money (Phantom), ça a l’air d’être un gros CD vu les extraits que j’ai pu écouter sur le net. Il a sorti quelques gros clips qui m’ont mis l’eau à la bouche.

Il y a énormément de sorties cette année, je dirais que celle que j’attends également d’un pied ferme est celle du prochain opus de Tinie Tempah (Demonstration). Son dernier album Disc Overy pour moi est l’un des meilleurs de ces dernières années.
A part ça, il y a le concert de Lil Wayne à Bruxelles au mois de mars. J’ai plusieurs amis qui y vont, je pense que je vais lâcher les 45euros pour aller kiffer également (rires).

Green Money, Mon Hood, extrait de « Phantom » (sortie février 2013)

CUJP:  Enfin, ce soir c’est un soir pour ?

Ce soir est un soir pour dire que je suis heureux que Rap Genius France soit mis en avant. Comparé au travail fourni, je pense qu’on manque d’exposition, même si ce n’est pas notre première intention… (Bon j’espère que Clément verra cette phrase comme ça il m’aura à la bonne) (rires).

Rap Genius France à voir ici, Rap Genius US ici.

Ils sont aussi sur Twitter et Facebook.

Et Joël, lui, est bien présent sur Twitter  et brille bien sur par ses explications mêlant humour et connaissance du Rap Game

Propos recueillis par Marie Lou Kukiche
Publicités

2 commentaires

  1. Alexduzeutré

    Honnetement expliquer les lyrics de mecs comme Green ou Booba ça doit pas etre trop prenant vu le niveau de leurs sorties actuelles… Ni psychologique ni politique, ah ça non ma bonne dame !

    1. Lou Kukiche

      Mon bon monsieur Alexandre,

      Il vous suffira d’aller voir la liste des artistes dont les textes sont expliqués ici: http://rapgeniusfrance.com/artistes/
      Pour voir que cela ne se résume pas à deux artistes.
      De plus, tout jugement personnel mis de côté, ce n’est pas parce que les sorties actuelles d’un artiste peuvent être jugées de mauvaise qualité que ses textes ne nécessitent pas pour autant une explication. La sortie récente de « AC Milan » de Booba, et son explication ici : http://rapgenius.com/Booba-ac-milan-lyrics montrent bien que certaines lyrics et références du rappeur gagnent à être expliquées et ne sont pas compréhensibles par tout le monde.
      Enfin, pour ce qui est de Green Money, je vous trouve un peu difficile, certains de ses nouveaux titres en écoute ici: http://www.youtube.com/user/OfficielGreen?feature=watch sont d’assez bonne qualité.

      Merci malgré tout de nous donner votre avis.
      L’équipe de C’est un jour pour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s