FAUVISME

« Jour et nuit je traque les épiphanies »

Image

Fauve a ce truc, ce talent, quelques accords, une ligne de basse et puis des mots, ces mots, une ribambelle de mots qui pourraient aussi bien faire la musique à eux tout seuls. Cette capacité à nous toucher au plus profond, ça remue, ça fait mal parfois, ça pique d’honnêteté. C’est vrai. C’est peut-être ça l’astuce : la vérité des gars de Fauve. Ils arrivent comme ça, entiers, ils se livrent à nous d’un bloc et jésus, il faut des tripes pour ça.

Mais si leurs mots t’atteignent ainsi, finalement, c’est qu’ils te sont proches. Tu écoute Blizzard tu sais, tu pourrais aussi bien être en train d’écouter tes amis les meilleurs partir dans des théories pas possibles en s’enfilant whisky sur whisky, au beau milieu de la nuit.

Ca peut être n’importe quoi.

Un truc rageur, racoleur. Un truc optimiste.

L’EP est comme ça, un peu tout à la fois. Il y a ce que l’on attendait (Blizzard, Kané et les autres – à regretter, l’absence de 4000 îles -) et du joli neuf comme Cock Music Smart Music. Cela dit, il faut avouer que le neuf n’est pas non plus extrêmement surprenant, on reste bien proche des morceaux déjà entendus. Mais je n’essaierai pas de trancher entre les partisans du « c’est mieux comme ça » et ceux du « on tourne en rond ». La situation de Fauve sur la scène parisienne se prête trop à des débats interminables et inutiles.

Quoiqu’il en soit, le groupe a une volonté, celle de t’empêcher d’être froid.

Le mieux est donc d’aller écouter Blizzard

Et haut les coeurs.

Mathilde

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s