Photographie – Alejandra Fuentes: Revientame el timpano

(French & English versions – just scroll down)

A l’heure de l’essor d’Instagram et de l’âge d’or de la photographie numérique est-il toujours possible de tirer son épingle du jeu dans cet art ? Il semblerait que le commun des mortels soit devenu capable de donner un peu de charme à un cliché râté, mal cadré voire fade. Le secret est simple : un petit coup de Photoshop par-ci et un petit filtre bien vintage par-là qui donneront à votre photo un air désuet fort agréable.

Dans ce cas, peut-on affirmer que la photographie s’est banalisée ? Ou au contraire, que toute personne ayant un smartphone ou un bon logiciel de retouche soit devenue une sorte de photographe à sa manière ?
Heureusement, aucun progrès technologique ne sera jamais capable de faire de l’ombre à l’imagination qui semble être l’élément distinguant le photographe ersatz du véritable artiste.
Nous sommes parties à la rencontre d’Alejandra, une jeune artiste chilienne qui consacre une partie de son temps libre à la photographie, au dessin, à la peinture & une autre à découvrir les montagnes avec ses amis. Elle a ce « petit truc » qui fait de son art un univers exclusif & simple à la fois, à mi chemin entre l’imagination & la réalité.

tumblr_me642pl1gg1rk0giso1_500

Quelques mots pour te présenter ?

C’est toujours difficile de se présenter en quelques mots. Je suis Alejandra, j’ai 22 ans (enfin, je crois), je fais des études de communication, d’art et un peu d’anthropologie. J’adore découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles perspectives, de nouvelles activités et personnalités. Je me sens chez moi dans les montagnes, mais j’aime aussi partir à la découverte des milieux urbains. La photographie est l’une de mes passions, le ski en est une autre. La peinture & l’écriture pourrait bien être le prochain secret que je veux (vous) révéler.

Comment t’es tu mise à la photographie ?

J’ai toujours aimé les images, les formes, les couleurs. Après plusieurs années où je me suis consacrée au dessin, j’ai décidé d’acheter mon premier appareil photo sur Ebay. C’était un Fujifilm – pas un reflex – mais il avait une assez bonne résolution. J’ai fait beaucoup de photographies de mes amis avant de me convaincre que je pouvais davantage développer cette passion. J’ai donc acheté un Canon Xsi & un objectif, puis un autre et ainsi de suite. J’ai continué à apprendre et à prendre des photos jusqu’à aujourd’hui ! Les voyages ont toujours étés l’un de mes meilleurs moyens d’apprentissage: dans ces moments là, je pouvais véritablement regarder autour de moi, et partir en quête du moment parfait.

Il t’arrive aussi bien d’utiliser un numérique qu’un argentique. Tu as une préférence entre les deux ? Pourquoi ?

J’ai maintenant un tout nouvel appareil, un Canon 7D digital que mon père m’a offert (ça m’a vraiment fait plaisir) et j’ai deux appareils argentiques. Mon grand-père est un extraordinaire photographe amateur, même aujourd’hui il adore les nouvelles technologies (il a 90 ans !) & l’année dernière il m’a donné son vieux Rolleiflex de 1960. J’ai trouvé quelqu’un en Allemagne qui a pu donner une nouvelle jeunesse à l’appareil et maintenant il fonctionne parfaitement. J’aime la photographie argentique aussi bien que la photographie numérique, ce sont deux philosophies totalement différentes. J’ai grandi avec la photographie instantanée et numérique mais j’ai découvert un autre univers avec l’analogique. On a tellement à en apprendre.

Et entre le noir et le blanc, et la couleur, tu as une préférence ? Si c’est le cas, tu pourrais nous dire pourquoi ?

Le noir et blanc permet de faire des photographies très expressives. On voit plus facilement les contrastes et les silhouettes sur un cliché. Mais il semble que la réalité se trouve davantage dans la couleur car elle est une dimension supplémentaire à prendre en considération lorsque l’on prend une photographie. La couleur montre la température, les détails & c’est merveilleux. J’aime jouer avec les couleurs mais ce n’est pas vraiment minimaliste haha.

Quelles sont tes infuences ? 

Je peux simplement vous dire que j’adore le surréalisme, n’importe quelle forme de surréalisme. Je regarde aussi pas mal de films mais je suis incapable de dire si j’ai un réalisateur ou un artiste préféré. J’en aime tellement… & ils ont tous leurs propres univers, leurs propres idées & points de vue.

tumblr_mdu0steJw81rk0giso1_500

Nous avons noté la prédominance d’images de montagne dans tes photos, Ya-t-il effectivement des choses, des lieux, des sujets que tu préfères photographier ?

Comme je l’ai dit plus tôt, la montagne est l’endroit le plus important à mes yeux. Alors évidemment, j’adore prendre des photos quand j’y suis. Mais j’aime aussi prendre des clichés de sujets en mouvement et capturer un instant afin que celui qui voit la photographie puisse imaginer la scène. Il y a tellement d’informations dans un cliché. J’aime aussi faire des portraits. C’est génial lorsque tu commences à connaitre un peu mieux une personne, tu peux savoir quand son visage ou son corps va adopter l’expression parfaite. Et avec les inconnus, c’est un mystère mais quand on parvient à le résoudre, c’est un incroyable sentiment de satisfaction.

Tu fais aussi du dessin, de la peinture, on peut d’ailleurs retrouver certaines de tes œuvres sur ce second tumblr.

Aussi loin que je me souvienne j’adore dessiner, mais la peinture est assez nouvelle pour moi. J’ai quelques doutes concernant mes peintures, c’est pourquoi je ne les dévoile pas toujours. J’ai énormément de choses à poster dans ce blog mais je me donne du temps pour me familiariser avec mon travail. Je joue au designer aussi parfois, je fais des publicités, je créé des logos, des trucs pour des boîtes…

Beaucoup de tes peintures révèlent des personnages ou des objets fantasmagoriques. Où trouves-tu une telle inspiration?

Mon esprit est parfois un peu dingue. Je pense que mes peintures sont un moyen d’exprimer des peurs, des émotions et de leur donner vie, afin de mieux les comprendre et de m’en souvenir.

Mes œuvres me permettent de trouver des réponses, c’est comme l’écriture, quand on pose ses idées sur le papier, tout devient plus clair. Mais malgré tout, il y a des choses que je ne peux pas dessiner ou que je ne saurais sans doute jamais capable de représenter et cette idée m’effraie un peu.

L’imaginaire a-t-il toujours pris une place aussi importante dans ton travail?

L’imaginaire est mon refuge, elle n’a pas de limite & elle est à la fois logique & illogique. Il n’est pas seulement important dans mes oeuvres, il est aussi essentiel dans ma vie. Je me nourris de mon imagination, j’y crois, j’ai le sentiment d’être un personnage fictif au quotidien. Rien n’est trop sérieux ou inamovible tout est constamment en mouvement.

tumblr_mmwjyafY1g1rk0giso1_500

Considères – tu qu’il y ait un lien fort entre la photo et le dessin ?

Tout à fait. Tout d’abord, ils concernent tout deux la composition et l’expression. Et puis ils vous donnent l’opportunité de créer quelque chose. Dans la photographie, on met un cadre sur un instant précis de la réalité, ce qui peut même donner au cliché un aspect fantastique. On joue avec la lumière, la distance, la position. Tandis qu’avec le dessin c’est assez différent, si l’on s’inspire de ce que l’on a à l’esprit, on peut très facilement s’éloigner de la réalité ou au contraire s’en approcher au plus près. En somme, avec le dessin on peut atteindre l’imaginaire mais ça peut être aussi assez décevant, il est tellement difficile de matérialiser une idée… Autrement dit, on peut tout simplement se laisser inspirer & improviser. C’est bien ce qui me plait. Le secret réside dans le fait de ne pas se juger soi-même dans ce processus de création et d’y croire.

As-tu d’autres projets artistiques de prévus ?

Je vais me mettre à la vidéo, c’est mon prochain challenge. Je prévois également de créer ma propre marque avec l’une de mes meilleures amies, mais je vous en dirai plus une fois que ça sera mis sur pied. Ce qui est certain c’est que je prévois de réaliser des projets artistiques toute ma vie, donc vous êtes les bienvenus si vous voulez y contribuer haha.

C’est un jour pour quoi aujourd’hui ?

Dormir. Je suis fatiguée, je suis allée skier hier et c’est une très bonne excuse pour ne pas retourner étudier. Mais étant donné que je n’ai rien de prévu pour le reste de la semaine, je n’ai donc aucune obligation. Je pense que je vais faire de la peinture et mettre de la musique à fond dans un jardin abandonné, comme celui que j’ai pu voir aujourd’hui caché au milieu de Santiago.

English Version

Nowadays, in the time of Instagram & the golden age of the digital camera, is it still possible to play your cards right in that art? It seems that the everyday person is now able to add some kind of allure to a failed, badly framed, or washed out snapshot. The secret is simple – a bit of Photoshop here & a vintage Instagram filter there will give a quite pleasant, old-fashioned air to your photography. In that case, can we assert that photography has been trivialized? Or should we say that any person who has a smartphone or a good retouching software has become a sort of photographer?

Hopefully, technological progress will never be able to shade imagination, which seems to be the element distinguishing the ersatz photographer from the authentic artist.
Wondering about these questions, we met and interviewed Alejandra Fuentes Muller, a young Chilean artist who dedicates most of her free time to photography, drawing, and painting, when she’s not skiing on the snow-covered slopes of the mountains she loves. She has this special viewpoint which makes her art a unique and simple universe at the same time, somewhere halfway between imagination and reality.

tumblr_mh6sp2rc7Q1rk0giso1_500

Could you introduce yourself in a few words?

It is always difficult to say hi in a few words. I’m Alejandra, 22 years old (I guess), studying a mix between Communication, Arts and a bit of Anthropology. I love to explore new places, new perspectives, new activities and personalities. I feel at home in the mountains and I like to play in the city. Photography is one of my passions, skiing is another one. Painting and writing may be the next secrets that I want to tell.

How did you start photography?

I’ve always loved images, shapes and colors. So after years of drawing, I decided to buy my first camera on EBay. It was a Fujifilm, not a reflex, but with a pretty good quality image. I took a lot of pictures of my friends before convincing myself that I may want to go further with that hobby. So I bought a Canon Xsi and one lens, and after that another one, and another, and kept learning and taking pictures until today. Traveling was the main cause for my improvement: I had time to look around, to search for the right moment.

You use a digital camera and an analog one as well. Do you have any preference between these two kinds of cameras? Why?

I now have a brand new Canon 7D digital that my father gave me as a present (which I really appreciate) and two analog cameras. My grandfather is an amazing amateur photographer, he loves technology to this day (he is 90 years old), and last year he gave me his old Rolleiflex from1960. I found someone in Germany to fix it up and now it is working perfectly. I love both ways of taking photos. The philosophy is totally different. I grew up with the instant photo, but I found a new world in analog photography, there is so much to learn about.

Do you prefer black and white or color photography? Why?

Black and white photography is really expressive. You see the contrast of a picture and identify the figures in it more easily. But it seems that reality is more connected with colors, and it’s one more dimension to handle with the camera: it shows temperature, shows details and it’s beautiful. I like to play with colors, but that’s not very minimalistic haha.

Which are your influences? Do you have any favorite artists?

I just can say that I love surrealist art, any type. I also watch a lot of movies, but I couldn’t choose one favorite director or artist; I like so many of them, everyone has their own amazing world of ideas and points of view.

In most of your pictures we can see the mountains. Are there some things & places & subjects that you like photographing above all?

As I said, mountains are the most precious place for me. So of course I love taking pictures there. But I love taking pictures of things in motion, to capture part of a scene, so that whoever sees it can imagine the rest of it. There is so much information in a picture. I also like taking portraits of people I know. It’s nice that when you get to know someone better, you can recognize when their face and body are going to be in the right expression, just before it happens. And with the unknown ones, it’s a mystery, but when you solve it, it feels so good.

You are a draftsman and a painter as well. Btw, it is possible to find a few of your paintings on this second one.

I have loved drawing since I can remember, but painting is kind of a new thing. I feel a bit uncertain about my paintings, that’s why I keep them a bit hidden. I have a lot of things to upload in that blog, but I’m giving myself time to feel at peace first with my work. I play designer sometimes too – advertisements, logotypes, and business stuff.

tumblr_mmy1hoU07X1rk0giso2_500

A lot of your paintings feature phantasmagorical characters. Where does such an inspiration come from?

My mind gets pretty crazy sometimes. I think it’s my way of expressing some fears and emotions, to make them real, to understand and remember. It also works as a way of finding answers, and like writing, it becomes more logical when you put it on paper. Still, there are things that I can’t put on paper yet, or maybe I’ll never be able to do it, and that’s scary.

Has the realm of imagination always been so important in your artwork?

The realm of imagination is my shelter: it’s boundless, logical and illogical at the same time. Not only is it important in my artwork, it’s essential in my life. I feed myself from it. I believe in it and I feel like a fictional character everyday of my life – nothing is too serious or fixed, everything has the potential to change.

Do you think that there is a strong link between photography and drawing?

Yes, I do. First, both are composition and expression. Second, both give you the chance to create something. In photography you put a frame on a moment of reality, which can even get to look like fantasy. You play with light, distance and position. With drawing, things turn out a bit different. If we are talking about following ideas from the mind, it can go really far from reality or very close to it. So with drawing you get the chance to travel to the realm of imagination, but it can also be really disappointing, how difficult it is to materialize an idea. Otherwise, you can just flow and improvise; I really like to do that. The secret is to not judge yourself in the process and believe.

The humans are dead.
The humans are dead.
Do you have other artistic projects planned?

I’m trying video, it’s my next challenge. And I’m planning an objects brand with one of my best friends, but I will let you know about that when it’s ready. Anyway, I plan to do artistic projects forever, so you’re welcome if you want to join hahaha.

What do you feel like doing today?

Sleeping. I’m tired, I went skiing yesterday and it’s the best excuse to not get back to studying. But in the case that I have nothing planned for the rest of the week, so no obligations, I think I would like to paint and put on some loud music in some messy garden like the one I saw hidden today in the middle of Santiago City.

G. et Mathilde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s