Yeezus

C’est un jour pour … écouter Yeezus

Cela fait maintenant quelques semaines que Yeezus, le nouvel album de Kanye West est sorti & il semblerait qu’il laisse de nombreux fans dans le doute. Loin de la légèreté oldschool des premiers albums & de l’unicité de My Beautiful Dark Twisted Fantasy, Yeezus symbolise une césure brutale avec le reste de l’œuvre du rappeur. Cela dit, rien de très surprenant d’après les rumeurs qui circulaient sur les Internets à propos dudit album. Le site du journal britannique The NME (The New Musical Express) avait notamment fait un papier en avril dernier révélant que l’album serait plus sombre & plus minimaliste que les précédents.

Connaissant le personnage, nous ne pouvions que nous douter que Kanye West préparait quelque chose de spécial & effectivement, peu de temps avant la sortie officielle de l’album, diverses villes du monde entier (Paris, Londres, NYC, Montréal…) ont organisé la projection de la vidéo « New Slaves ». En plus de toute cette com’ autour de l’album, le rappeur s’est octroyé le luxe de travailler avec les nouveaux maîtres du rap game actuel (Chief Keef, King Louie) mais aussi avec le gratin de la scène électro Daft Punk, Brodinski

YEEZUS

Le design lui-même de la pochette de l’album a fait couler beaucoup d’encre, à l’instar de celle de son ami Mos Def (ou Yasiin Bey) avec son album True Magic, la jaquette de Yeezus surprend par sa simplicité : transparence & un pauvre adhésif rouge collé sur le côté où l’on peut lire « Yeezus ». Surprenant oui, mais cohérent avec les propos du NME qualifiant l’album de brut (raw). Et effectivement la jaquette de l’album est aussi une excellente vitrine de la musique que celui-ci révèle. Dés le début on est saisi par la violence presque sauvage de Yeezus. L’instru des 1ers morceaux est incisive, métallique, les punchlines sont agressives «My momma was raised in the era when clean water was only served to the fairer skin».  On pense obtenir un peu de répit avec « Hold My Liquor » qui marque la moitié de l’album mais l’angoisse repart de plus belle.

« YOU SEE THERE’S LEADERS, THERE’S FOLLOWERS, BUT I’D RATHER BE A DICK THAN A SWALLOWER »

New Slaves

Kanye West ne fait pas que rapper dans cet album, il hurle, comme s’il était possédé par on-ne-sait-quel démon – on aurait presque l’impression d’avoir à faire à Death Grips – & c’est justement ce Kanye West schizophrène qui effraie au début. La douceur & la perfection de My Beautiful Twisted Dark Fantasy ne sont ici qu’un lointain souvenir & la rudesse des instrus ne nous laisse pas indemne. Le seul élément qui nous conforte finalement c’est l’égo du rappeur qui reste parfaitement intact, comme on peut le constater notamment avec son track « I Am A God ». Et l’unique instant où l’album semble faire écho à ses prédécesseurs & où Kanye West paraît redevenir lui-même se trouve ironiquement à la fin de Yeezus avec « Bound 2 », véritable pied de nez. Certains se demanderont si tout cet album n’était finalement pas une mascarade où le rappeur se moque outrageusement de son public pendant 45 bonnes minutes pour finalement revenir aux origines avec le dernier track. Mais peut-être que tout simplement, Kanye West s’est essayé à un autre genre plus brutal, volontairement très différent du reste de son œuvre prouvant que lui & son ego peuvent absolument tout faire. Car oui, après tout, tout le monde le sait, Kanye West « doesn’t give a fuck », tous ce qu’il touche se transforme en or.

« Y’ALL NIGGAS CAN’T FUCK WITH YE » 

A lire : la review de Lou Reed (non, non, vous ne rêvez pas) sur Yeezus.

Et pour toujours plus de LOL la review de la review de Lou Reed sur Yeezus par Vice.

G.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s