Le Hip Hop c’est mon pote

C’est un jour pour … regarder Something from nothing – The art of Rap 

a1a34f494c72fd0bf0f72cfbd87eb57d-4097-img-1

Vous avez toujours voulu savoir comment les plus grands MCs trouvaient leur inspiration & composaient leurs morceaux ? Ou quel était leur état d’esprit au moment où ils ont écrit le track qui allait faire d’eux de vraies légendes du hip hop ? Et bien, le documentaire Something From Nothing- The Art Of Rap réalisé en 2012 par le rappeur Ice-T vient éclairer votre lanterne.


C’est dans une sorte de déambulation à travers les Etats-Unis qu’Ice-T passe en revue l’histoire de la musique hip hop & de tous ceux qui l’ont marquée. Le documentaire commence à l’est, à New York, puis l’on passe par Detroit & il s’achève à l’ouest du côté de Los Angeles. On y parle d’abord de la naissance de cette musique avec Kurtis Blow dans les années 70 qui fut pour beaucoup de MCs une idole de leur enfance. Ice-T nous fait découvrir ensuite les coulisses du hip hop East Coast en se rendant successivement chez différents rappeurs originaires le plus souvent de la grosse pomme (Grandmaster Caz, Afrika Bambaataa, Melle Mel, Immortal Technique, Mos Def…) les questionnant sur leur début, leur musique & leurs influences. La caméra d’Ice-T les supprend chez eux tranquillement installés dans leur salon, dans la rue en train de chiller ou bien dans un studio le stylo en main. Le docu se poursuit à Detroit où l’on retrouve sans surprise Eminem dans un studio nous révélant ses secrets de composition & le rappeur Xzibit. Puis nos tribulations prennent fin au cœur de la cote ouest avec B-Real du crew Cypress Hill, Snoop Dogg, Dr Dre

Something from nothing
Le plus souvent, à la fin d’un entretien, le MC interviewé par Ice-T rape a capella nous offrant ses plus belles punchlines & surtout nous prouvant une nouvelle fois l’étendue de son talent.
Ces nombreux entretiens où sont révélées les astuces & anecdotes les plus croustillantes des artistes sont entrecoupés par de jolis travelings des métropoles US où se rend Ice-T.

Esthétiquement ce documentaire est une petite merveille, les images sont plutôt belles & les prises de vue soignées, cela dit il est loin d’être parfait & l’on peut lui reprocher quelques défauts.
Tout d’abord, notons l’absence plus que regrettable des femmes dans ce documentaire, les seules à apparaître sont MC Lyte & Salt du fameux duo Salt ’n’ Peppa . A croire qu’elles furent les seules artistes hip hop féminins à avoir marqué l’Histoire de cette musique. Certes le hip hop est plutôt un univers machiste mais pourquoi ne pas avoir interviewé Queen Latifah &/ou Missy Eliott ?

snoop-ice
Ce qui déçoit également dans ce documentaire c’est le fait que l’on ne s’attarde pas assez sur certains rappeurs – c’est le cas de Common par exemple que l’on aperçoit plus que l’on ne le voit – & rapidement on a l’impression qu’Ice-T cherche à nous montrer le plus de rappeurs possible pour nous en mettre plein les yeux, négligeant la qualité pour la quantité. (Paradoxalement , Jay-Z n’apparaît pourtant pas dans le docu alors qu’il aurait parfaitement eu sa place).

En somme, même si l’ensemble du docu reste cohérent, on ne peut que rester sur sa faim que l’on soit un véritable amateur de hip hop ou non. Et l’on peut suspecter Ice-T d’avoir plus fait un film pour lui & ses potes plutôt que pour le simple spectateur.

NB : Essayez de regarder une version sous-titrée, les accents des différents rappeurs sont parfois assez compliqués à comprendre & c’est mieux pour apprécier les lyrics.

G.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s