King Krule au Trabendo

king

King Krule (de son vrai nom Archy Marshall), petit prodige de la scène underground anglaise, était en concert à Paris ce vendredi 11 octobre. Un artiste parmi tant d’autres me direz vous, à l’exception près qu’il est actif depuis maintenant trois ans, alors que son 19ème printemps vient tout juste d’être célébré en même temps que son premier album « 6 Feet Beneath the Moon », sorti fin août. Un buzz incroyable s’en est suivi : beaucoup trop de talent pour ce jeune garçon. Chaque note est profonde et résonne de justesse tandis que sa voix rauque à l’accent prononcé écorche chaque chanson avec des paroles cinglantes de vérité. Topo relativement subjectif j’en conviens mais quand le talent est là, on ne peut ne résoudre à cracher dans la soupe.

cd1

Après seulement deux dates françaises (en mai au festival des Nuits Sonores à Lyon et au Midi Festival à Hyères dans le Var), nous avions vraiment besoin d’une tournée européenne pour nous montrer ce que le petiot avait dans le ventre ; chose annoncée à la fin de l’été. La date est fixée et nous serons bien présents pour voir ce phénomène atypique. Mais alors voilà, une question s’est ainsi posée à nous : quel personnage va-t-il jouer sur scène ? Eh oui car Archy est en réalité plusieurs projets parallèles. Il a d’abord émergé comme Zoo Kid (qui avec le temps se changera en King Krule), et son side project Edgar the Beatmaker. Nous avons payé pour King Krule mais voir apparaître Edgar ne nous dérangerait pas le moins du monde d’autant que l’éclectisme de ce jeune homme est assez incroyable.

Sa voix est obnubilante, ce garçon a la rage

Jour J : le concert, originellement prévu au Nouveau Casino, a finalement été déplacé au Trabendo (nous soupçonnons un manque de place dans la première salle étant donné que la réservation du concert fût complète en 4 jours à peine…), petite salle bien sympathique située au Parc de la Villette (19ème arrondissement). La première partie, Filthy Boy, est pour ainsi dire un encas. Leur set est bien court et le public n’était définitivement pas chaud. 21h et des bananes, le public s’impatiente et un « Allez rouquin, y’a plein de gens qui sont venus pour toi ! » se fait entendre ; le message est assez clair. Ca y est, King Krule arrive. Est-ce le flegme anglais ou cette impertinente éducation propre à l’Angleterre qui a poussé Archy et son crew à revêtir des costards ? Peu importe, c’est élégant.

securedownload

Il enfourche sa guitare et let’s rock. La salle se transforme en une atmosphère lounge très appréciable. Malgré son jeune âge, sa présence scénique est impressionnante. Ce gamin sait y faire, il a une mouvance particulière : oui, il kiffe sa musique. Il la compose d’abord pour lui et si ça plaît au public, eh bien tant mieux. Et c’est exactement ce qui se transpose sur scène, de la musique de qualité et bien interprétée. La setlist est tout à fait convenable (quelques EP et un album au compteur), le public fredonne. Il y a une sorte d’admiration et de fierté qui plane dans la salle, des prodiges comme celui-là sont de plus en plus rares. Il n’y avait qu’à se retourner pour voir des sourires complices et entendre des applaudissements sincères. Sa voix est obnubilante, ce garçon a la rage. Les paroles viennent du fin fond de ses tripes, elles sont aussi brutes que sa voix. Ces moments de rage sont brefs, vite apaisés par quelques doux accords. Quelques mots seront prononcés mais il ne s’éternise pas, il semble être un garçon bien cool mais assez réservé dans l’ensemble. Le set durera 1h et nous aura largement convaincu.

Auxane François

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s