Beyoncé, le retour

C’est un jour pour, “Bow Down B****es”, car Beyonce est de retour et elle fait bien les choses.

beyoncé

La sortie de son nouvel album éponyme nous a tous pris par surprise, il n’y a pas eu de grande tournée promotionnelle, ni d’annonce officielle, niet, nada, nicht.

“Beyoncé” (l’album, oui cela peut porter à confusion) est une bouffée d’air frais, Queen B. sort enfin de la prison vocale qu’elle s’est elle même forgée et revient sur le devant de la scène avec un nouveau style audacieux : c’est in, c’est cool, c’est original, bref c’est un peu différent de ce qu’elle a l’habitude de nous faire entendre.

Fini les sonorités ethniques, les vocalises inutiles d’une demi-heure et le baratin politiquement correct, aujourd’hui Mrs Carter voit plus loin.

Ce nouvel album met l’accent sur le soft beat, sourd et sensuel, (“Yoncé”; “Jealous”) le tout allié à deux trois featuring très judicieux tel que son duo avec Drake ou encore Frank Ocean. En somme l’album est beaucoup moins ensoleillé que “4”, Beyoncé se salit les mains, elle prend des risques avec ces mélodies sombres et minimalistes qui ne ressemblent en rien aux morceaux riches et ornementés des ses albums précédents.

Ne craignez rien, on peut toujours apprécier ses magnifiques compétences vocales, seulement Beyoncé se remet au gout du jour et allie savamment les melodies catchy et les beats sympa. (“Blow”)

L’abondance de morceaux explicites sur cet album, ainsi que les quelques vidéos bien hot, montre bien que de l’eau a coulé sous les ponts depuis “4” (2011) où elle revendiquait sa qualité d’épouse et de mère. (Countdown”, “1+1”, “Love on Top” etc…) Aujourd’hui, les mots sont plus crus, les melodies plus ternes, l’ambiance plus noire et avec cette atmosphere très sexuée elle tente de sortir la femme du cliché de femme au foyer et d’enrayer le tabou qui règne sur la sexualité féminine. (“Flawless”, “Partition”, “Rocket” etc…)

Alors est-ce un coup de pub ou une Simple surprise pour ses fans ? Ca n’a pas vraiment d’importance, écoutez plutôt cet album sympa et dites vous que vous avez mis la main sur  une nouvelle idée de cadeau à offrir à la frangine.

En plus 14 pistes + 16 clips?  C’est plutôt un bon deal. 

lol

ENGLISH VERSION 

It’s a day to, “Bow Down B****es, cause’ Queen B is back with a vengeance.

Her new album entitled “Beyoncé” surprisingly came out today when nobody was expecting it.

She managed to fool everyone with this “secret” album. No promotion was made, no official announcement, nothing.

“Beyoncé”, (the album, yes it is confusing) is refreshing, Queen B comes out of her self made vocal prison which was getting old and come upfront, boldly, with a new style : something hip, something cool, something edgy, something slightly different from what she usually delivers. No more ethnic rhythms, no more unending vocalisations, no more politically correct claptrap, Mrs Carter goes further.

This new album is full of bass, both soft and hard, the beat is sultry and sexy (“Yoncé” ; “Jealous) and with some well thought featuring such as “Drake” and Frank Ocean it had to be a hit.

Overall it’s significantly less shiny than “4, Beyonce’s getting dirty and takes a lot more risks with  this minimalistic electro-sombre compositions in opposition to the frills we were used to, on her previous albums.

Don’t worry, we’re still able to appreciate her amazing vocal skills but Beyonce’s getting back on track with what’s “en vogue”, and on this album, she raps, she screams, she mumbles, she sings and she successfully mix catchy tunes and good beats. (“Blow”)

There are a lot more R rated songs on this album, and lots of unconventional videos too, which actually shows that she’s taking a different path, from the one she had taken during “4” ; that of a wife and a mother. (“Countdown”, “1+1”, “Love on Top” etc…)

In “Beyoncé” the language is crude, the beat is raw and the atmosphere grim, she purposefully create a vintage and overly sexual climate to emancipate women from the stereotypical housewife position  and erase the taboo about women’s sexuality. (“Flawless”, “Partition”, “Rocket” etc…)

So, was it a Publicity Stunt or a Simple Surprise for her fans ? It doesn’t really matter, what you need to do is listen to that cool piece of work and appreciate the new possibility to offer a good christmas gift to your folks.

After 14 tracks and 16 videos ? That’s a good deal.

 

Laetitia Coulibaly

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s