Interview de Vendredi

Vendredi_┬®Maud_Chalard_4

C’est un jour pour … découvrir Vendredi

Vendredi, c’est l’histoire d’un duo électro parisien emprunt de lyrisme et de créativité.Leurs titres nous transportent dans un univers bien particulier où les bruits du quotidien s’entrechoquent contre des rythmes électro. Mais Vendredi, ce sont aussi deux amis, rencontrés un vendredi justement, jour où tout devient possible pour ces deux « artisans du son » qui voient de la musique dans tout ce qu’ils touchent. C’est Un Jour Pour les a rencontrés à l’occasion de la sortie de leur EP « Veneries Dies » le 3 mars.

C’est Un Jour Pour : pour commencer, pourriez-vous vous présenter ?

C: J’ai rencontré PE par des amis communs, en discutant on s’est rendu compte qu’on avait beaucoup de références musicales identiques et une passion pour les sons du quotidien. On a tout de suite accroché et il m’a proposé un vendredi de faire de la musique, c’est comme ça que notre duo est né. (nom du groupe ndlr). Je suis parisien d’origine et je suis tombé très tôt dans la spirale infernale de la musique électronique, ma première claque a été Alive 97 de Daft Punk. Puis progressivement mon univers s’est élargit à d’autres styles, cependant ce qui est fondateur pour moi, c’est la house et la techno basse.

PE: En ce qui me concerne, je viens d’une famille de musiciens classiques. J’ai longtemps baigné dans la musique Baroque avant de découvrir le Hip Hop, puis l’Electronica.

.

CUJP: Parlez-nous de votre EP « Veneries Dies » sorti le 3 mars 

L’EP « Veneris Dies » signifie le « jour de Vénus » (= Vendredi!), il sort sur le label No Format! qui est un label de dingue monté par deux potes extraordinaires. Au départ, nous faisions de la musique avant tout pour le plaisir, c’est petit à petit qu’on s’est rendu compte qu’on avait un travail assez abouti et c’est à ce moment que le label nous a contacté. On ne s’y attendait pas du tout! Mais Veneries Dies c’est aussi une volonté de raconter une histoire autour d’un phacochère hybride et mystique dont l’aventure ne fait que commencer.
vendredi EP.

CUJP: Les titres des chansons sont très évocateurs : comment peut-on passer de la « Naissance » au « Valium » ? Quelle signification donnez vous à ces choix de titres ? (s’il y en a une!)

Nous nommons nos morceaux après les avoirs composés, les titres ont donc un rapport direct avec ce que notre création nous évoque. Certains des titres résultent d’une rencontre avec une personne ou d’un lieu où l’on a vécu une expérience.
Par ailleurs, on peut également les rattacher à l’histoire de Vendredi, le phacochère qui tombe amoureux dans Veneris Dies d’une Vénus qui lui est inaccessible.
.
CUJP: Vous semblez obsédés par les bruits qui vous entourent, qui sont la matière principale de votre travail, pourquoi ? Comment travaillez-vous ?
On trouve qu’il y a une beauté toute particulière dans les sons du quotidien. Cette texture sonore évoque des émotions et raconte une histoire, tout autant que des accords instrumentaux. C’est ce qui nous plaît et qu’on trouve rassurant, le bruit en général a quelque chose de très familier.
.
On utilise souvent des objets en tout genre (Allumettes, baguettes sushi, trombone, piles, plastique, … vraiment tout ce qui nous tombe sous la main!), puis on « joue » avec, on enregistre, on découpe, transforme puis on assigne le tout à un sampler. Beaucoup d’enregistrements sont aussi issus de la forêt, de la ville ou de bruit du corps. Le but étant d’obtenir des sons organiques et chauds.

.

CUJP : Quelles sont vos principales influences musicales et culturelles en général, quels travaux vont ont inspirés et vous inspirent ? 

Il y a tellement de références musicales qui nous ont influencées. Faire une liste exhaustive est impossible, on peut vous en citer quelques unes : Fela Kuti, Flying Lotus, Marvin Gaye, James Blake, Pharoah Sanders, Mount Kimbie, Flying Lotus, Sholhmo, Caribou, Ravel, Thundercat et tellement d’autres..
.
C: En Cinéma, je suis fan de Wim Wenders (« Paris Texas », « L’ami américain », « Faux mouvement », etc.). J’aime Wong-Kar Wai ou Takeshi Kitano, mais j’adore aussi les grosses productions Hollywoodiennes à la Scorsese et puis honnêtement rien de mieux qu’un bon navet pour se détendre.
.
PE: Pour ma part je suis fasciné par le cinéma contemplatif de Terrence Malik, ou le sublime regard que Alejandro González Iñárritu sur la vie (Dans « Babel » et « 21 grammes » notamment). Ce sont aussi des réalisateurs qui choisissent admirablement bien les musiques de leur films.
Enfin, il m’arrive d’être nostalgique d’une époque que je n’ai pas connue lorsque je regarde de bons vieux Godard ou Pialat.
.
C: En Art, je suis fan de l’expressionnisme abstrait, il y a trop de peintres que j’aime, mais pour faire court, d’Anselm Kiefer à Zao Wou-Ki, je suis preneur. J’aime aussi l’abstraction lyrique, qui est le pendant français du mouvement américain (Jean Miotte, Jean Degottex & Georges Matthieu notamment).
.
PE: Charles ne me rejoint pas vraiment là-dessus, mais j’aime beaucoup l’art abstrait de Rothko. Je suis très réceptif à Munch également. Si un jour on a vendu assez d’albums, j’investirai dans une de ses lithographies !
.
Ce qui nourrit notre musique, c’est ce melting pot entre sons et images.
.

CUNJP: Quels sont vos artistes du moment ?

C:En ce moment j’écoute pas mal Illum Sphere et Actress qui ont sorti récemment leur album sur Ninja Tune. Et pour citer un Français, Renart aussi.

 PE: Je suis tombé la semaine dernière sur un artiste qui m’a foutu littéralement une claque musicale: Gabriel Garzón-Montano. J’écoute depuis son morceau « Pour Maman » en boucle.

CUNJP : Et enfin, selon vous, aujourd’hui est un jour pour ? 

C: Pour aller au musée Gustave-Moreau.
PE: Ecouter l’EP « Bishouné: Alma del Huila «  de Gabriel Garzón-Montano (dispo sur BandCamp en digital et Vinyle)
Propos recueillis par Marie Nonell
Ep « Veneries Dies » de Vendredi

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s