Sylvan Esso au Trabendo

C’est un jour pour… écouter Sylvan Esso

Mardi dernier, le Trabendo accueillait le festival À Nous Paris Fireworks. Phoria, une ode aux sons électro-mélancoliques, tout en douceur, puis Fickle Friends, un groupe pop et pétillant, ont précédé les très attendus Sylvan Esso.

Ce groupe de Caroline du Nord m’était plus ou moins familier, j’avais entendu quelques chansons en première partie d’un concert de Tune Yards l’an dernier, et j’en avais un souvenir plutôt agréable. Mais mardi, le groupe m’a tout simplement émerveillée, et s’est logé directement en tête de mes coups de cœur de ce début d’année.

La voix de la chanteuse Amelia Meath est pleine de surprises. Une voix folk qui couvre les morceaux les plus intimistes comme les plus vigoureux. Entre l’envoûtant « Hey Mami » au beat entêtant et le très beau « Play it right » qui met en lumière la voix d’Amelia Meath, le groupe entonne son morceau phare, « Coffee« . La salle est sous le charme, le refrain sur toutes les lèvres.

Aux platines, Nick Sanborn de Megafaun donne le rythme et l’ambiance pour soulever la salle. Le concert est une impressionnante montée en puissance, avec un public survolté et transpirant, avant de finir en douceur par un rappel onirique.

Je ne peux que vous conseiller de découvrir l’alchimie parfaite de Sylvan Esso. Leur premier album est un petit bijou à écouter en boucle, pour réchauffer vos soirées d’hiver.

Elise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s