Lido, « Génération Soundcloud »

C’est un jour pour… découvrir Lido

Ce jeune norvégien, de 21 ans fait partie de cette génération d’artistes que l’on pourrait qualifier de « génération Soundcloud ».

Ce sont ses remix tout d’abord qui ont attiré l’attention, puis ses propres compositions. Il faut dire aussi que celui-ci était particulièrement bien accompagné ; c’est sous la houlette de son ami Cashmere Cat que progressivement le jeune homme a su se faire une place au sein de cette génération et rejoindre les rangs de Because Music l’année dernière.

Mais ne vous méprenez pas, Lido ne se réduit pas à quelques beats habilement façonnés derrière son ordinateur. L’artiste met la main à la pâte et en véritable touche à tout, il peut se vanter d’avoir un registre musical particulièrement éclectique : de Yung Lean à Alt-J en passant par Bill Withers, ils sont tous passés à la casserole. Le tout est peaufiné par quelques arrangements au piano, des percussions et parfois même par sa propre voix – une voix aux accents RNB qui rappelle sans déplaisir celle de Justin Timberlake. L’univers de Lido n’est pas simplement électronique mais est un véritable tribute à la musique dans son ensemble.

Il y a quelques semaines, nous nous sommes rendus au Silencio voir Lido & nous avons été particulièrement impressionnés par le dynamisme et la qualité de sa prestation. De l’ouverture du set sur son remix de Yung Lean « Gatorade » en passant par son remix de « Latch » de Disclosure & de « Often » de The Weeknd, c’était tout simplement un sans faute.

G. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s