Lamine Lezghad est… Le roi des enc****

C’est un jour pour… rire de tout !

Mises à part quelques Brillantes apparitions dans l’émission (parfois potache) de Laurent Ruquier « On ne demande qu’à en rire » avec ses compères Florent Payre et Arnaud Tsamère, je n’avais jamais eu vraiment vent du jeune humoriste Lamine Lezghad… à tort ! Avec son nouveau spectacle « le roi des enc », l’humoriste s’en prend à toute la société avec cynisme et subtilité.

LAMINE LNS SEPT 15 - RECTO.pdf (2)

Sur les planches de La Nouvelle Seine, salle de théâtre aussi insolite qu’agréable, dans la cale d’une péniche parisienne, Lamine Lezghad illumine les planches… de méchanceté.

La question est aussi simple qu’universelle : peut-on rire de tout ? D’aucuns, partisans de la liberté d’expression et de pensée, seraient tentés de répondre sans hésiter par un grand OUI. C’est ceux là même que l’humoriste cherche à mettre à mal, en s’attaquant – presque toujours subtilement– à toute notre société et à ses travers. Le ton est vite donné lorsque le spectacle débute sur un thème plus que d’actualité : le terrorisme. Même si les sujets abordés sont tous graves, troublants ou choquants, Lamine Lezghad trouve le ton et les mots justes pour incarner ce personnage aigri et cruel qu’est le roi des enc****. Il est l’enfant d’une société conformiste et contradictoire contre laquelle il se bat, à grands coups de paroles acerbes.

La principale qualité  du spectacle est l’interaction avec la salle, qui nous ferait presque croire à une improvisation perpétuelle du comédien. Son impertinence fait réagir  l’audience, à laquelle il n’a de cesse de répondre directement par un degré encore plus élevé d’aigreur. Tous les topoï de notre époque sont dans le rétroviseur de l’artiste, qui les attaque avec démesure et sans filets.

Lamine - La Nouvelle Seine

A l’heure où la censure et la liberté d’expression se mènent une lutte sans pareille, Lamine Lezghad se plait à jouer avec les limites de la bienséance, à nous faire rire là où ça fait mal, si bien que l’on a parfois un petit peu honte du sourire qui se dessine sur nos lèvres. Mais dès lors que l’on culpabilise, il nous suffit de tourner légèrement la tête et d’observer le reste de la salle riant à gorge déployée.

En somme, je ne peux que vous conseiller d’aller rire avec ce personnage cinglant qu’est le roi des en****, qui parvient à nous faire rire des travers de notre société, mais surtout de nous-même. Passées les premières minutes de gêne : « Ah vous n’êtes pas encore prêts pour cette blague, je la retenterai en fin de spectacle! », vous vous laisserez convaincre par ce personnage noir et aigri, dont nous avons tous une part cachée en nous.

Retrouvez Le roi des en***** sur la scène de l’Européen jusqu’au 5 mars.

Je vous conseille également de faire un tour sur La Nouvelle Seine, lieu de spectacle convivial et insolite.

Marie N.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s