Carambolages au Grand Palais : entre heurts, chocs de véhicules et parties de billard

C’est un jour pour … visiter l’exposition « Carambolages » au Grand Palais

Carambolages, définition : série de heurts, de chocs de plusieurs véhicules ou encore toucher plusieurs boules à la fois au billard.

Le commissaire d’exposition Jean-Hubert Martin présente au Grand Palais une sorte de musée imaginaire constitué d’une centaine d’œuvres choisies par analogie visuelle et/ou thématique.

Cette exposition cherche à briser les traditionnelles catégorisations et périodisations de l’histoire de l’art. Le spectateur est en effet invité à circuler dans une exposition aérée, dans laquelle chaque cimaise pourrait s’apparenter à une thématique. Un masque africain à côté d’une sculpture de Messerschmidt ; une coupe de champagne en forme de sein dite de « Marie-Antoinette » du XVIIIe siècle aux côtés d’une œuvre de Spoerri présentant une table accrochée au mur avec les restes d’un repas.

“L’exposition“Carambolages”sollicite votre regard, votre imagination et vos interprétations pour une découverte ludique et sensible. Les artistes sont mus par une pensée visuelle et puisent leurs références dans l’art universel. Ils privilégient souvent les œuvres atypiques et aiment la surprise. Comme ici, leurs choix ne suivent pas les logiques et les catégories de l’histoire de l’art. La présentation des œuvres s’ordonne dans une séquence continue où chaque création dépend de la précédente et annonce la suivante.” J-H. Martin

Eviter un discours préétabli et laisser le spectateur libre de faire ses associations : voilà le but clairement énoncé au début de l’exposition. La muséographie est assez libre et aérée puisqu’elle est caractérisée par un chemin en lacet présentant une cimaise par thématique et par l’absence de cartels traditionnels collés à côté des œuvres.

L’histoire de l’art serait comme une continuité et l’exposition d’objets venus de diverses collections publiques ou privées, (parfois amusants) invitent le visiteur à se constituer lui-aussi son musée imaginaire et à faire ses propres analogies.

Cependant, cette invitation à ne regarder que les objets et à réfléchir par soi-même à leurs formes et à leurs thèmes est mise à mal par la présence de cartels présentés à la fin de chaque cimaise sous forme d’une vidéo reproduisant les œuvres avec le titre, l’artiste ou le pays d’origine et la datation. Le risque est en effet que le visiteur passe finalement plus de temps à regarder ces vidéos (car l’on sait combien le visiteur a besoin d’être rassuré). La seule promenade dans l’exposition ne lui suffit pas et le visiteur cherche à connaître les œuvres présentées. Ces vidéos sont donc une tentation terrible et le visiteur regarde alors trop vite les œuvres, sans forcément réfléchir à l’analogie présentée dans telle ou telle section. Ces cartels sont d’ailleurs d’autant plus décevants qu’ils n’évoquent jamais la technique employée, alors que certains objets le nécessiteraient.

Affiche de l’exposition, © Affiche de la Rmn-Grand Palais, Paris 2016
Affiche de l’exposition, © Affiche de la Rmn-Grand Palais, Paris 2016

Si certaines associations d’idées sont particulièrement intéressantes et même parfois étonnantes, certains thèmes comme celui consacré à Hitler semble presque trop faciles, bien que les peintures satiriques de Joseph Steib réalisées dans la clandestinité pendant la guerre gagneraient à être plus souvent exposées. Mais si l’on en revient à la première définition de carambolage concernant les voitures, il semblerait ainsi que l’exposition ne présente pas seulement des « heurts » entre les œuvres mais aussi des « chocs » pour le visiteur lui-même.

Quoique le visiteur pense de certaines de ces associations, cette exposition a le mérite de présenter ce qu’est le métier de commissaire d’exposition avec son côté « work in progress » dans cette juxtaposition d’œuvres si variées.

Exposition Carambolages au Grand Palais
02 Mars 201604 Juillet 2016
Ouverture de 10h à 20h les lundis, jeudi, vendredi, samedi et dimanche.

Nocturne de 10h à 22h tous les mercredis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s