« Les Habitants » de Raymond Depardon, entre humanisme et simplicité

Le tout dernier film de Raymond Depardon, Les Habitants, vient de sortir en salles. Connu pour ses photographies, ses livres, mais également pour ses différents documentaires humanistes (césarisé à 3 reprises) sur les agriculteurs, la presse ou le Tchad, Raymond Depardon signe son grand retour avec une œuvre juste et touchante.

news_35090_0

Le tour de France en caravane

Le dessein de Raymond Depardon est simple : Les Habitants est un tableau général des préoccupations et du quotidien des Français. Le principe : capturer les conversations les plus simples et les plus naturelles, entendues au détour d’une ruelle ou d’une place de village. Pour cela, l’artiste décide de faire le tour de la France dans une caravane et avec une caméra.

De Charleville-Mézières à Nice en passant par Sète ou Cherbourg, il propose aux personnes en pleine discussion croisées dans la rue de continuer leur dialogue dans la caravane, seules face à la caméra. Le résultat donne des scènes touchantes mais surtout unroadtrip plus qu’étonnant.

Un tableau humaniste, féministe et parfois pessimiste

L’idée de faire cette oeuvre est née dans la tête du réalisateur au lendemain des attentats de Charlie Hebdo. Il se demandait quels étaient les sujets qui intéressaient le plus les Français et la manière dont les gens échangeaient. Les personnes rencontrées sont souvent tourmentées par l’argent, la déception, la solitude, la rupture. De nombreux instants comiques rendent le documentaire plus léger, mais la gravité prend la plupart du temps le dessus. Les femmes sont très représentées, le plus souvent par des personnalités très fortes et attachantes.

Plus de 15 heures de film et de 180 personnes rencontrées

De ce voyage au coeur des régions françaises ressortent près de 15 heures de témoignages filmés, condensés en 1h23 (quel travail de montage!). Les Habitants n’est autre qu’une capture d’instants de vie, mais aussi de personnalités, d’accents, de complicités et surtout de singularités. Au total, le cinéaste a interrogé plus de 180 personnes dans près de 15 villes françaises.

Les Habitants
© Copyright Palmeraie et désert/ France 2 cinéma

Des personnalités touchantes & singulières

En regardant Les Habitants, nous allons à la rencontre de couples, de parents, d’amis, de proches qui s’expriment et se dévoilent à nous de manière extrêmement touchante et honnête. Tous ces dialogues capturés nous émeuvent, nous étonnent, nous font rire, mais surtout nous montrent les préoccupations des Français et ce qui compose leur quotidien : argent, amour, société, sexe, religion sont traités au travers de rencontres ordinaires mais frappantes.

Au détour de tous ces sourires, ces voix, c’est un singulier et magnifique voyage que nous propose Raymond Depardon, au sein d’une France que l’on a peu l’habitude de côtoyer.

Les Habitants, Raymond Depardon
Dans toutes les bonnes salles de cinéma

Marie Nonell

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s